Activités

Les activités anciennes et nouvelles proposées par le centre.

 

Le centre culturel Bougou Saba est à un tournant : cinq années de présence  auprès des artistes traditionnels lui ont permis de devenir un lieu de référence pour ceux-ci. Il a donné l’opportunité à des artistes isolés de se regrouper, de disposer de moyens logistiques, financiers et administratifs. Le travail accompli dans les villages de la région a réellement stimulé des formes de création  et permis de comprendre que les arts traditionnels sont des arts vivants et actuels.

Afin de pousser plus loin cette dynamique, le Centre a commencé à proposer d’autres manières d’envisager l’activité artistique, des manières plus en phase avec le milieu urbain et le monde moderne, mais qui peuvent aussi permettre aux artistes traditionnels de se confronter avec ces approches et de profiter de la créativité qu’elles amènent.

C’est pourquoi le Centre BS veut élargir ses activités en invitant des artistes  d’autres contrées, qu’elles soient du Mali ou d’autres pays, à transmettre leur art dans des domaines peu connus dans la région :

 

• La troupe Mandé Koulou

Depuis plus de 4 ans, la Troupe Mandé Koulou est la vitrine de la musique et de la danse traditionnelle du Mandé.
Nouvelles chorégraphies, nouveaux artistes, la troupe rajeunit mais représente toujours le Mandé dans ce qu’il a de plus vivant.

 

 

 

Danse contemporaine.

Depuis janvier 2010, plusieurs stages et résidences de danse contemporaine se sont tenus au Centre grâce au financement et à la collaboration étroite avec la Fondation EEG Cowles. Encadrés par des professeurs de niveau international, ces formations se sont jusqu’à présent adressées à de jeunes danseurs de Bamako, professionnels ou semi-professionnels, mais des projets en commun avec des danseurs traditionnels peuvent naître de la rencontre avec la troupe traditionnelle Mandé Koulou, en particulier ses éléments les plus jeunes.

L’idée d’organiser une tournée de 2 spectacles de danse contemporaine dans les villages du Mandé participe à cette démarche.

 

 

Les arts du cirque.

L’acrobatie et les disciplines liées à l’équilibre ont toujours fait partie des arts traditionnels de l’Afrique : échassiers, acrobates, bouffons. Il s’agit donc de relancer ces disciplines anciennes en leur donnant une dimension à la fois moderne par l’acquisition des techniques et traditionnelles à travers la danse. Cette démarche permettra aussi aux danseurs et danseuses, contemporains ou traditionnels, d’ouvrir des perspectives et d’acquérir des savoir-faire utilisables dans leurs créations.

 

 

 

Ciné-club

Le ciné-club veut faire découvrir aux adultes le cinéma de qualité, africain ou non, et aussi de projeter des films pour les enfants.

• Évènements d’artisanat d’art

Il s’agit de sélectionner des artisans villageois doués pour les faire participer à des résidences de création d’objets artisanaux originaux qui pourront être vendus au cours d’une foire qui se tiendra à Siby une ou 2 fois par an. Une vente à Bamako, à l’Institut français pourrait compléter l’évènement.

Expos, évènements, installation avec des plasticiens.

Plusieurs plasticiens de renommée internationale tels que Aboubakar Fofana et Sénou Fofana sont partiellement résidents de Siby, mais n’y ont jamais ni exposé ni créé d’évènements. Le Centre se propose de collaborer avec eux pour faire connaître leur travail.

 

 

• Soutien à des créateurs d’instruments de musique.

Quelques artisans originaux créent « avec les moyens du bord » des instruments originaux dérivés d’instruments traditionnels tels que balafon, n’goni, guitare. Il s’agit de leur donner les moyens d’acheter les matières premières et les outils dont ils ont besoin ; et de leur offrir des conditions propices à la création.

 

• Production d’artistes et de groupes d’artistes.

Accompagnement, encadrement, aide à l’enregistrement de matériel de démonstration et aide à la diffusion d’artistes et de groupes d’artistes.

 

• Interventions dans les écoles.

Nous avons commencé une collaboration avec les écoles du village en offrant aux élèves l’accès aux formations artistiques : depuis début juin, cours de danse contemporaine pour adolescents et pour enfants.

Comments are closed.